< retour au site

Le passé présent.

C’est comme si c’était hier.

On a une image mais surtout une sensation intacte, du moins nous semble-t-il, d’une action ou d’un événement. Peu importe la véracité, c’est ce que nous vivons qui fait foi.

Un beau souvenir, une émotion forte de joie va nous porter, va nous aider pendant probablement toute notre vie.

Mais quand l’impact est négatif, limitant il peut nous empêcher de vivre simplement notre vie, tout au long de notre vie…alors il sera possible de redéfinir ce qui appartient au passé pour ne pas le vivre aussi vivement au présent.

C’est comme si ça c’était passé hier est un signe que l’émotion n’a pas pu vieillir, évoluer, maturer. Le cerveau n’a pas eu la possibilité de traiter les informations soit pris par surprise, soit dans un contexte inhabituel, soit  lors d’un événement traumatisant comme une agression.

Comme un dossier inclassable, on ne comprend pas le rapport que l’on a à cette affaire. Le contenu comme les termes ne sont pas clairs et le tout reste en suspend. Une part de nous ressent de la honte ou de la colère ou étrangement les deux à la fois. Ce désaccord, ce contretemps dérange l’harmonie de notre quotidien.

L’oreille du thérapeute entend ces dissonances, ces fautes d’accords. L’accompagnement consiste alors à comprendre, définir et redéfinir les difficultés à conjuguer les temps passé et présent pour ces émotions anachroniques.

C’est comme si c’était hier, devient simplement, c’était hier. 

Faites passer, ça fait du bien 😉

thierrymarchandhypnose.fr

Articles

  • All Posts
  • Non classé
Charger plus

Fin du contenu

cliquez pour un rendez-vous